facebook twitter youtube
Facebook    |     Twitter    |     Youtube    |     Infolettre    |     Plan du site
819-
1-888-
663-2332

Tout ce que vous devez savoir sur le foyer au bois

Retour à la liste des conseils

Le foyer au bois demeure l'un des modèles le plus connu et le plus performant grâce à sa chaleur remarquable. Il apporte une ambiance unique en plus d'être l'élément vedette d'une pièce. Utilisé depuis des générations pour réchauffer la maison, il est apprécié pour son odeur réconfortante et son agréable crépitement. En automne comme en hiver, il n'y a rien de mieux que d'admirer la flamme dansante de son foyer.

Quels sont les principaux avantages du foyer au bois ?

1. Économique : Contrairement au chauffage électrique ou aux autres modes de chauffages utilisant des énergies fossiles comme le gaz ou le fioul. En effet, le surcoût initial du chauffage au bois peut être amorti en moins de 10 ans par rapport à une installation électrique. Il s'agit du combustible le moins cher.

2. Efficace : Grâce à leur combustion lente, vous pouvez profiter d'une chaleur exceptionnelle allant de 30 000 à 50 000 BTU. Même un petit appareil permettra d'assurer une excellente température en plus d'utiliser une plus petite quantité de bois.

3. Bon pour l'environnement : Les modèles de conception actuelle sont beaucoup plus performants qu'autrefois et permettent une faible consommation de combustible pour réchauffer l'ensemble des pièces. Le foyer au bois permet ainsi un excellent confort en plus de peu polluer. De plus, le bois est une énergie renouvelable.

À noter : l'utilisation d'anciens appareils reste très polluante en raison de leurs émissions de particules fines qui ne sont pas conformes aux règlements fédéraux. Les propriétaires de vieux poêles et foyers à bois sont fortement encouragés à s'en débarrasser afin de les remplacer par un appareil ayant une technologie plus propre.

D'ailleurs, le gouvernement du Québec offre des subventions très intéressantes pouvant aller jusqu'à 900$. Il suffit de se renseigner sur les différents programmes disponibles offerts pour les résidents du Québec. La nouvelle génération de foyers au bois en vente est désormais conforme aux standards de la province. Pour plus d'information, on suggère de consulter le programme Changez d'air.

Quels sont les principaux inconvénients du foyer au bois ?

1. Cheminée obligatoire : Tous les foyers au bois et poêles à combustion lente nécessitent une cheminée. C'est pourquoi leur installation est souvent très onéreuse.
2. Exige de l'espace : puisque l'utilisation d'un foyer au bois nécessite des bûches, il vous faudra un endroit prévu à cet effet afin de les entreposer.
3. Entretien régulier : L'entretien d'un foyer au bois nécessite beaucoup d'attention. Il faut notamment veiller à vider la poussière, les copeaux et l'écorce. Ces tâches feront ainsi partie de votre quotidien.

L'entretien du foyer au bois

Il ne faut pas négliger les tâches reliées à l'entretien d'un foyer au bois, puisque cela pourrait vite s'avérer dangereux et mettre la sécurité de votre domicile en péril. Il vous faudra vider les cendres régulièrement et vous procurer les outils nécessaires. L'utilisation d'un sceau prévu à cet effet est de mise afin de procéder au vidage des cendres.

De plus, l'entreposage des bûches laissera sans doute des résidus que vous aurez besoin de nettoyer. Il vous faudra également vous assurer que la vitre reste propre. Heureusement, il existe des modèles faits de céramique qui résistent beaucoup mieux aux températures élevées. Certains appareils possèdent même un mécanisme à air pulsé permettant d'offrir une plus grande efficacité.

Pour ce qui en est des produits, certains pourront grandement vous faciliter le travail. Il suffit de demander conseil à un professionnel.

Ce qu'il faut vérifier

- L'état de la cheminée et du tuyau de raccordement
- Le réglage de la tension des portes
- Les déflecteurs, les éléments internes et les conduits d'air
- Les joints de porte et tous les autres matériaux d'étanchéité

Une fréquence de ramonage suffisante selon le type d'appareil est également exigée. À noter que l'installation doit être conforme sans quoi votre assureur pourrait exiger de faire le nécessaire afin que votre foyer répondre aux normes. C'est pour cela qu'il est primordial de faire affaire avec un installateur qualifié, membre de l'APC.

Afin de diminuer les risques, vous devriez faire inspecter l'entièreté de l'équipement par un professionnel et de vous assurer de ne jamais brûler quoi que ce soit d'autre que du bois sec. Surtout pas de déchets, de bois traité, peint ou souillé. Assurez-vous aussi de le nettoyer au minimum chaque année.

Le saviez-vous ?

Le bois utilisé influence la performance de votre foyer. Par exemple, l'érable et le chêne ont de plus grandes valeurs énergétiques que le tremble. Le sapinage, quant à lui, encrasse la cheminée. Il faut s'assurer que le bois utilisé soit sec et à l'abri des intempéries. Par conséquent, si votre bois est bien sec, il ne devrait pas produire de sifflements en brûlant puisqu'il s'agit d'un signe qu'il est trop humide.

Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter et nous nous ferons un plaisir de vous répondre et de vous conseiller.

Source

Renaissance Fireplace IIC Cheminées Weber BBQ