facebook twitter youtube
Facebook    |     Twitter    |     Youtube    |     Infolettre    |     Plan du site
819-
1-888-
663-2332

Comment préparer votre foyer pour cet hiver ?

Retour à la liste des conseils

Les foyers sont un excellent moyen de réchauffer votre propriété. Cependant, afin d'en profiter pleinement cet hiver, il vous faut vous assurer que le vôtre sera sécuritaire et prêt pour la prochaine saison. En effet, il est primordial d'être pleinement conscient de la façon dont vous pouvez commencer à l'utiliser sans aucun danger.

Selon les statistiques de la Ville de Gatineau, 75 % des incendies se déclarent à l'intérieur même de la résidence et 8 % de ceux-ci sont causés par un mauvais entretien des appareils de chauffage. Par conséquent, afin d'éviter de faire partie de ces statistiques, il vous faudra être prudent et vigilant en procédant notamment à la vérification et l'entretien annuel de vos appareils de chauffage avant de vous en servir.

1. Inspectez votre cheminée

Avant d'utiliser votre foyer, pensez à vérifier son intérieur à l'aide d'une lampe de poche. Assurez-vous qu'il n'y ait aucune craquelure et que l'amortisseur s'ouvre et se ferme correctement. Tous les problèmes doivent être réparés immédiatement pour éviter de libérer des produits chimiques toxiques dangereux dans votre maison.

De plus, il se peut que si vous n'avez pas utilisé votre appareil depuis un certain temps, certains animaux comme des oiseaux ou des écureuils s'y soient logés.

2. Faites appel à un ramoneur de cheminée qualifié

L'automne est le moment idéal de faire ramoner votre cheminée. Il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel agréé puisqu'une opération incomplète ou bâclée risquerait de provoquer un feu de cheminée ou peut-être même pire. En fait, il est obligatoire d'effectuer le ramonage de votre cheminée tous les ans.

À propos, le Code national de prévention des incendies du Canada précise qu'une accumulation de plus de 3mm de créosote ou de particule de suie sur les parois représente un risque potentiel d'incendie.

Par conséquent, en nettoyant votre cheminée, vous répondrez non seulement aux critères de sécurité en diminuant considérablement le risque d'un feu de cheminée, mais vous réduirez aussi le risque d'intoxication de monoxyde de carbone.

De plus, vous chaufferez de manière plus efficace et émettrez moins de polluants. Un ramoneur compétent inspectera également l'état de l'appareil et de ses composantes afin de repérer les bris.

3. Vérifiez vos alarmes

La vérification de vos détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone devrait être votre priorité, et ce, surtout avant que le mercure ne descende en dessous de zéro. Vous devriez avoir au moins un détecteur de fumée à chaque étage de votre maison et à l'extérieur de chaque chambre, ainsi qu'au moins un détecteur de monoxyde de carbone quelque part dans votre maison (idéalement dans un couloir près des chambres).

Puisque la fumée dégagée par la combustion du bois est présente à l'extérieur tout comme à l'intérieur des résidences, le chauffage au bois présente inévitablement un risque de contaminants. Heureusement, l'empoisonnement au monoxyde de carbone est tout à fait évitable si vous prenez les mesures préventives appropriées et faites preuve de prudence lorsque vous allumez un feu.

4. Entreposez votre bois dans un endroit adapté

Entreposez votre bois de chauffage loin de la maison pour éviter d'attirer les insectes nuisibles. À savoir que les feuillus comme le chêne, l'érable et le bouleau dégagent davantage de chaleur et plus longtemps que les résineux comme le pin. Veillez également à ne jamais brûler du bois traité ou peint, qui produisent tous deux des fumées dangereuses. Faites aussi attention à l'humidité de vos bûches, car celles-ci ne devraient pas dépasser 20%.

5. La sécurité avant tout

L'hiver rime généralement avec le temps des fêtes. Toutefois, avant de décorer votre fameux foyer, veillez à ce que les accessoires ne représentent aucun danger et soient placés de façon sécuritaire.

Assurez-vous que l'espace entourant le foyer soit dégagé. Pour garder les petites mains et les petites pattes curieuses à une distance sécuritaire, placez un écran de sécurité autour du foyer. Ne placez pas d'oreillers au d'arbre de Noël trop proche. Tout objet devrait être à au moins 3 pieds du foyer.

6. Utilisez votre foyer intelligemment

Bien que cela s'applique à journée longue, il est primordial de savoir quoi brûler et quoi ne pas brûler. Ainsi, il faut à tout prix éviter de brûler du papier d'emballage, du carton ou du bois traité. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire notre article : Vous ne devez jamais brûler ces 5 choses dans un foyer

Finalement, souvenez-vous qu'il suffit de prendre les démarches appropriées pour assurer votre sécurité et utiliser votre foyer sans aucun problème cet hiver.

Source

Renaissance Fireplace IIC Cheminées Weber BBQ