Les meilleures astuces pour profiter de son barbecue à petit prix!

juillet 2019

Est-il possible de savourer un bon barbecue à petit prix? Tout à fait! Voici nos meilleurs conseils pour profiter des vacances tout en mangeant un excellent repas cuit sur le barbecue sans dépasser son budget.

1. Choisissez le bon appareil

Il y a plusieurs éléments à considérer lors de l’achat d’un appareil de type barbecue. En effet, chaque barbecue présente ses atouts et inconvénients. Le prix du barbecue variera selon le combustible, le BTU et les options désirées. Il faut donc se poser les bonnes questions au préalable afin d’établir vos besoins et ainsi trouver un barbecue ayant un bon rapport qualité/prix.

2. Soyez créatifs

Que vous ayez envie de servir du poulet, des hot-dogs ou des hamburgers, vous pouvez offrir de la variété sans pour autant dépenser une fortune, en proposant, par exemple, différents types de marinades ou une sélection d’ingrédients pour permettre à vos invités de créer leur propre repas selon leurs envies.

3. Organisez un potluck

Ne vous compliquez pas la tâche en créant un menu élaboré. Demandez plutôt à vos invités d’amener un plat de leur choix. Ou encore, offrez à tous et à toutes des grillades et demandez-leur d’apporter des accompagnements.

Chaque personne peut avoir comme rôle d’apporter le dessert, les breuvages, les croustilles, etc. Non seulement cela vous aidera à économiser, mais vous pourriez découvrir de bons repas.

4. N’achetez pas trop de décorations

Il est toujours agréable d’avoir des décorations pour compléter l’ambiance extérieure, mais il suffit de faire un tour au magasin à un dollar pour s’approvisionner en ballons et en serviettes colorées.

De plus, vous pourriez privilégier les assiettes que vous avez déjà plutôt que d’acheter des plats et des verres en cartons. Non seulement cette option est moins chère, elle respecte beaucoup plus l’environnement. Il est toujours mieux d’utiliser ce que vous possédez déjà.

5. Utilisez des ingrédients de saison

Les fruits et les légumes sont toujours moins chers lorsqu’ils sont de saison alors il serait intelligent de les privilégier. Pensez aussi à vérifier également les aubaines en magasin et tentez d’adapter vos recettes à celles-ci. De cette façon, vous obtiendrez des produits frais à bon prix!

6. Surveillez votre utilisation de carburant

Nombreux sont ceux et celles qui ont la fâcheuse tendance à gaspiller du carburant pendant un barbecue. Par exemple, il n’est pas nécessaire de jeter un sac entier de charbon puisque 3 livres devraient suffire pour un repas de quatre à six personnes.

Quant au propane, il est nécessaire d’avoir une température élevée les premières minutes uniquement. Après quoi, vous pouvez laisser vos aliments cuire lentement sur le grill. Assurez-vous de bien éteindre le propane une fois terminé.

Vous n’avez pas de barbecue? Venez nous voir! Notre équipe sera heureuse de vous conseiller pour votre prochain appareil.

Fumage, grillade et barbecue: quelle est la différence?

juin 2019

L’été est la saison par excellence pour profiter de son barbecue. Avant de se lancer, il est bon de connaître les différents types de cuisson afin de devenir un véritable chef du grill. On distingue 3 techniques : la grillade, le fumage et le barbecue. Ces trois processus sont souvent confondus, mais sont très différents l’un de l’autre. 

Fumage : Très faible température (70 – 200° F) pendant plusieurs heures

Barbecue : Faible température (180-285° F)  pendant quelques heures

Grillade : Grande température (400-500° F) pendant quelques minutes

Le fumage

Cette méthode requiert généralement beaucoup de patience et de temps. Cependant, pas besoin d’avoir un fumoir pour se lancer dans la cuisson au fumage puisque vous pouvez équiper votre barbecue au propane d’une boîte de fumaison. 

L’avantage est que vous pourrez savoir si vous appréciez cette technique en évitant de dépenser une fortune. Il est aussi possible de le faire avec un barbecue au charbon en plaçant des morceaux de bois directement dans le charbon. 

À noter qu’il existe deux type de fumage, soit à froid et à chaud. Le fumage à froid est idéal pour le saumon ou encore pour cuire du magret alors que le fumage à chaud correspond mieux aux viandes comme les saucisses ou du poulet. 

Barbecue

Pour un barbecue réussi, la clé du succès est de cuire la viande lentement à feu doux. Vous obtiendrez une viande tendre et savoureuse. Cette technique nécessite une faible chaleur ou se fait par cuisson indirecte. 

Il s’agit d’un excellent moyen pour rendre vos morceaux de viandes moins coûteux comme des épaules ou des côtes de porc  plus tendres et juteuses. Vos aliments développeront un goût unique qui se développera lorsque la chaleur est basse.

Grillade

Aussi appelée cuisson directe, le but de la grillade est de saisir la viande pour emprisonner les jus. Les grillades se font autant sur des barbecues à charbon et à gaz. La technique est idéale autant pour le steak que pour les légumes, c’est une méthode de cuisson rapide qui permet de caraméliser vos aliments et de conserver leur jus. 

Très populaires l’été, elles sont parfaites pour un garden party, car les grillades sont rapides à faire. Si vous avez des pièces de viande de haute qualité comme un steak, la cuisson directe est parfaite.

À vous de savoir quelle méthode vous plaît le plus pour votre cuisine extérieure. 

Profiter de son BBQ quand on est végétarien

mai 2019

La récente publication du guide alimentaire canadien fut une célébration pour plusieurs souhaitant éliminer ou réduire leur consommation de viande.

En fait, avec le végétarisme qui ne cesse de gagner en popularité, de plus en plus d’individus cherchent des alternatives pour remplacer leurs protéines animales. Or, l’avènement de l’été et de la saison du barbecue est souvent associé avec la consommation de viande.

Pourtant, le barbecue est avant tout un moyen de célébrer entre amis ou en famille autour d’un bon repas. Il est tout à fait possible de profiter de son grill sans manger de steak. D’autant plus qu’une alimentation végétale équilibrée est généralement bénéfique pour la santé.

Comment faire un bon barbecue végétarien ?

Pas question de se priver lors d’un barbecue sans viande. Il suffit de laisser parler vos envies et de cuisiner ce qui vous tente. En fait, les possibilités sont quasi infinies. Si l’envie de manger de la viande est trop forte, vous pourriez vous essayer des similis carnés comme des saucisses ou des boulettes de viande pour burger véganes. Il est possible d’en acheter dans la plupart des épiceries ou encore de les faire soi-même.

Quant aux légumes, privilégiez ceux que vous aimez et variez votre sélection. Veillez à choisir le bon temps de cuisson et assurez-vous que les aliments que vous choisissez soient assez fermes pour résister au barbecue.

Assaisonner ses aliments : la clé du succès!

Ce n’est pas parce que vous mangez des légumes ou des produits à base végétale que ceux-ci doivent manquer de goût. L’idéal est donc de créer de délicieuses marinades afin de donner d’excellentes saveurs à vos aliments. En effet, le meilleur moyen d’apprécier ses légumes est de les assaisonner.

Après tout, c’est ce que la plupart font avec la viande alors pourquoi de ne pas faire de même avec les légumes ou son tofu ? En fait, vous pouvez mettre ce que vous voulez dans votre marinade. Les épices et les fines herbes sont vos meilleurs amis.

Comment remplacer la viande ?

Il existe de nombreuses alternatives pour remplacer la viande lors d’un barbecue végétarien ou végane. Par exemple, vous pourriez opter pour du tofu ferme et l’assaisonner à votre guise. Ou encore, vous pourriez choisir des saucisses et burgers véganes que vous faites vous-même ou que vous achetez en épicerie. Il y a aussi le tempeh, une protéine végétale à base de soja fermenté.

Quel type de cuisson privilégier?

La technique la plus simple et certainement la plus populaire est la cuisson directement sur la grille du barbecue. Vous pourriez aussi décider de cuire vos aliments sur des brochettes ou en papillote. À vous de voir ce qui vous plaît le mieux.

Conseils pour bien choisir son BBQ de Chalet

avril 2019

Les beaux jours arrivent et il est bientôt temps de savourer un bon barbecue au grand air. Après tout, qui dit belle température, dit aussi séjours au chalet. Foyers Cadieux vous propose donc quelques conseils pour choisir votre prochain appareil pour votre chalet. Bien entendu, vous devrez prendre en considération de l’espace dont vous disposez afin de faire un choix réfléchi.

Chaque barbecue possède ses forces et ses faiblesses. C’est pourquoi il faut s’assurer de choisir celui qui correspond à vos besoins en prenant en considération quelques critères de sélection.

Quel type de combustible privilégier ?

Il existe, sur le marché, différents types barbecue et vous aurez besoin de savoir quel type de combustible vous correspond le mieux.

Le barbecue au propane : le barbecue à gaz est disposé de brûleurs dans la cuve qui sont alimentés en propane par une bouteille externe. Il existe une multitude de modèles sur le marché. Ceux-ci permettent un chauffage rapide et efficace dépendamment du modèle et du BTU (British Thermal Unit), mais il faut changer la bonbonne régulièrement. Étant donné que les modèles au propane sont souvent lourds, ils sont difficiles à déplacer.

Le barbecue au charbon : le barbecue au charbon de bois est plus économique et offre un goût unique aux aliments. Il existe plusieurs modèles petits et portatifs, ce qui est très pratique en camping ou dans un espace restreint. Cependant, les modèles au charbon prennent généralement plus de temps à chauffer et sont plus difficiles d’utilisation.

Le barbecue électrique : le barbecue électrique fonctionne sans flamme et limite le risque de feu en zones sensibles. Toutefois, il faut s’assurer d’avoir une alimentation électrique à proximité pour l’utiliser. Il faut aussi noter que la chaleur n’est pas toujours optimale et qu’il sera plus difficile de saisir la viande ou encore de faire des pommes de terres. Le goût de vos aliments ne sera pas aussi bon que celui obtenu à l’aide d’un vrai barbecue en robe des champs puisqu’il n’y a habituellement pas de couvercle.

Si vous comptez faire du camping ou vous déplacer, il vous faudra privilégier un modèle léger qui se transporte facilement. Rappelez-vous aussi que plus la surface sera grande, plus cela prendra du temps à chauffer.

Quels accessoires aimeriez-vous avoir ?

Il n’y a pas que le modèle de barbecue à prendre en considération. Il existe une multitude d’accessoires permettant d’assurer la cuisson de votre viande et légume grâce, par exemple, à un thermomètre de cuisson comme le iGrill Mini.

Sur ce, il faut retenir que peu importe votre budget, il est possible de choisir un barbecue de qualité qui répondra à vos besoins. En cas de doute, n’hésitez pas à nous contacter et nous serons heureux de vous éclairer et de vous conseiller sur l’appareil qui vous conviendra le mieux.

Guide pour l’entretien de son BBQ après un long hiver

mars 2019

Après un long hiver, des dizaines de centimètres de neige et un froid froid glacial, le printemps est à nos portes et amène un brin de chaleur dans nos vies. C’est le temps parfait pour ressortir son BBQ, le set de patio et réaménager sa cour. Mais comme tout appareil qui n’a pas été utilisé pour une longue période de temps, le BBQ doit être bien nettoyé avant d’y déposer son bon morceau de steak! Le meilleur moment pour effectuer un bon nettoyage, c’est lors du grand ménage du printemps.

Exterieur du bbq

1. L’extérieur

Un BBQ peut être entreposé de différentes façons durant la saison hivernale ce qui fait en sorte que son entretien peut être fait à différents niveaux. Certaines personnes entreposent le barbecue dans leur remise, d’autres vont le couvrir d’une housse de protection tandis que d’autres peuvent le laisser à découvert. Peu importe comment le BBQ a été entreposé durant l’hiver, l’eau (glace, neige ou humidité) et la poussière se seront attachés à votre appareil de cuisson.


Interieur du bbq

2. L’intérieur

Avec un mélange de graisse, de poussière et de différents résidus, il est nécessaire de bien nettoyer l’intérieur du BBQ avant de faire cuire sa nourriture pour la première fois après l’hiver. La première étape consiste à allumer le BBQ et de le laisser chauffer pour 20-25 minutes. La chaleur permettra de détacher et détruire certains résidus de poussière. Une fois terminé, laisser le barbecue refroidir et poursuivre en nettoyant l’intérieur, en utilisant un chiffon imbibé d’eau et de bicarbonate de soude, un produit nettoyant pour four ou simplement un dégraissant spécial barbecue. Pour les taches plus tenaces, vous pouvez utiliser une éponge non-abrasive pour vous assurer de ne pas abîmer l’intérieur du BBQ.


grille du bbq

3. La grille

La grille du BBQ est l’élément le plus important à nettoyer puisque c’est à cet endroit où on y dépose nos aliments pour la cuisson. Il existe plusieurs méthodes pour bien nettoyer sa grille de barbecue, nous vous présentons les 5 méthodes les plus reconnues et qui fonctionnent pour la plupart des BBQ au Québec.

Bicarbonate de soude et vinaigre

1. Bicarbonate de soude et vinaigre

Laissez tremper pendant 2 heures votre grille dans un mélange d’eau avec 3 cuillères de bicarbonate, 2 de vinaigre blanc. Par la suite vous pourrez utiliser une éponge pour gratter et éliminer les saletés.

Le papier journal et papier aluminium

2. Le papier journal et papier aluminium

Une méthode étonnante qui a beaucoup d’effet! Prenez vos vieux papiers journaux ou simplement du papier aluminium pour gratter la grille et ainsi bien nettoyer la grille de BBQ. Après avoir laissé le barbecue chauffé, réduire le feu afin que la grille soit chaude (mais pas brûlante!) et prenez un morceau de feuille mise en boule pour gratter la grille. Vous serez surpris du résultat!

lave-vaisselle

3. Le lave-vaisselle

Gratter ne fonctionne pas? Saviez-vous que vous pouviez mettre votre grille de BBQ dans le lave-vaisselle. Il est important de vérifier si elle est compatible à ce type de nettoyeur, référez-vous à son guide d’utilisation. Un simple nettoyage au programme long fera certainement le travail pour éliminer les taches de graisse.

oignon

4. Un oignon

Un bon truc de grand-mère qui surprend est d’utiliser un oignon pour nettoyer sa grille de BBQ. Tout ce que vous avez à faire est de le couper en deux et de le frotter contre la grille quand elle est encore chaude. Cette technique permettra de retirer les taches de graisse suite à la cuisson. Ça ne nettoiera pas en profondeur, mais ça laissera une bonne couche de saveur pour assaisonner votre prochaine cuisson.

brosse de métal

5. La brosse de métal

Rien ne peut battre l’utilisation de bons accessoires de nettoyage. Avec une brosse de barbecue, vous serez en mesure de bien attaquer les taches les plus tenaces pour obtenir une grille propre. Vous pouvez vous procurer une brosse de métal sans poil si vous ne souhaitez pas avaler de petits poils de métal.

Bref, on ne le cachera à personne, l’entretien de son BBQ après son utilisation est important pour la salubrité. Par contre, il est fortement recommandé de le nettoyer en profondeur au printemps et à l’automne pour en assurer la longévité. Si vous avez des questions pour l’entretien de votre barbecue, les professionnels de Foyers Cadieux se feront un plaisir de vous guider parmi toutes les options, outils et produits disponibles sur le marché.

Barbecue en hiver : ce qu’il faut savoir

février 2019

Envie de faire un barbecue ? N’attendez pas le retour de l’été et enfilez vos vêtements chauds pour cuisiner vos grillades préférées cet hiver. Cependant, avant de commencer, il y a certaines choses utiles à savoir.

Le bon emplacement

Le saviez-vous ? Le cabanon, un garage ou une maison est probablement le pire endroit pour entreposer votre barbecue lorsqu’il fait froid, car l’humidité pourrait le faire rouiller et diminuer sa longévité prématurément.

Il vaut mieux l’habiller d’une housse prévue à cet effet et le laisser à l’extérieur. Vous n’aurez qu’à le déneiger avant de l’utiliser, car une couche de neige ou de glace risque de refroidir votre barbecue le forçant à travailler plus fort. Privilégiez également un endroit à l’abri du vent pour améliorer sa performance et pour votre propre confort.

Note : ne placez jamais votre barbecue dans un espace clos, car cela risquerait de causer un incendie ou d’émettre du monoxyde de carbone. Il est recommandé de garder son barbecue à au moins trois mètres de votre maison.

Prévoyez suffisamment de carburant

En hiver, votre barbecue devra travailler plus fort pour atteindre la chaleur voulue. Assurez-vous donc d’avoir suffisamment de propane ou de charbon. À savoir que plus votre appareil de cuisson est massif, plus il aura de la facilité à conserver sa température.

Cependant, sachez qu’une fois que votre barbecue aura atteint la température désirée, le temps de cuisson sera le même qu’en été. Il faut simplement éviter d’ouvrir le couvercle inutilement pour éviter d’interrompre la cuisson.

Organisez-vous !

Pour éviter, les nombreux va-et-vient en hiver, il est primordial de bien se préparer. Assemblez donc tous vos ustensiles et ingrédients au préalable et habillez-vous en conséquence. Évitez de porter des habits trop amples, car cela pourrait s’avérer très risquer près de la chaleur vive.

Utilisez un thermomètre pour vous aider. Il en existe aujourd’hui qui offre l’affichage à distance en envoyant les données via Bluetooth à n’importe quel appareil intelligent. Non seulement cela vous permettra de savoir si la viande a atteint la bonne température, mais vous pourrez rester au chaud en attendant que votre repas cuise.

À noter qu’étant donné que les journées sont plus courtes en hiver, vous aurez certainement besoin de prévoir de l’éclairage pour assurer d’avoir une luminosité suffisante. Pour se faire, munissez-vous d’une lampe frontale, à pince ou encore investissez dans un système d’éclairage spécialisé pour les barbecues. Un chauffe-terrasse est une option intéressante pour un meilleur confort et ajouter un peu d’éclairage.

Sur ce, tentez de vous habituer à utiliser votre barbecue en hiver en effectuant quelques tests au préalable. Il suffit de chauffer son appareil plusieurs heures et de tenter de le garder à une basse température pour quelques heures sans y cuire quoi que ce soit. Bien entendu, vous perdrez du carburant, mais ça vous évitera de perdre une belle pièce de viande et vous serez prêt pour cuir sur le grill en hiver. Bonne chance !

3 conseils pour bien aménager un coin foyer dans son décor

janvier 2019

Tout le monde souhaite avoir une pièce de séjour invitante et propice à la détente. Pour une touche chaleureuse et pour ne pas avoir froid en hiver, un foyer est la clé pour un décor charmant et l’impression d’un nid douillet. Même si sa fonction est avant tout de réchauffer, il s’agit souvent du point focal du salon.

Avec le travail, les obligations et la famille, il est parfois difficile de prendre du temps de qualité pour soi. Pour souffler un peu, rien de mieux qu’une zone de relaxation avec un foyer pour prendre une pause de nos vies mouvementées. Vous pourrez vous emmitoufler dans vos couvertures tout en buvant un bon vin et en appréciant le charmant crépitement du feu dans le foyer.

En misant sur une disposition judicieuse des éléments décoratifs, vous obtiendrez un décor à couper le souffle. Pour mettre son foyer en valeur et créer un endroit réconfortant, il existe différentes alternatives intéressantes. Foyers Cadieux vous propose différentes alternatives et conseils pour créer un coin de foyer invitant.

Le choix du foyer

Avant même de décorer, il faut savoir de quel type de foyer vous aurez afin de savoir lequel s’adapte le mieux à la conception de la maison. Beaucoup ne savent pas toutes les dispositions et les modèles de foyers disponibles. Si vous cherchez à faire l’acquisition d’un foyer cette année, nous offrons de nombreux modèles de poêles et foyers à des prix compétitifs.

Nous vous suggérons de jeter un coup d’œil à notre catalogue pour vous aider à découvrir quelques exemples de foyers pour votre salon ou tout autre pièce de votre maison. Pensez aussi à prendre en considération votre budget, la taille de votre maison et les règles municipales en vigueur.

Lorsque vous choisissez votre foyer, vous devez penser à la conception et l’aménagement. Il est essentiel que le modèle en question soit adapté en fonction de votre décoration intérieure et que son style s’adapte à votre salon.

Pour un style contemporain, un foyer à gaz est tout indiqué et est généralement facile d’entretien. Si vous êtes du style scandinave, optez pour un foyer électrique. Vous êtes plutôt du type traditionnel? Privilégiez un bon foyer à bois pour son charme rétro et son faible coût de combustible. Vous avez souvent froid? Le poêle à granules est celui qui dégage le plus de chaleur et qui peut brûler le plus longtemps.

Il en existe de toutes les couleurs, avec ou sans cheminée selon l’espace disponible et vos préférences esthétiques. De plus, il est facile de le glisser dans un décor existant.

Le positionnement des meubles

Le positionnement des meubles est affecté par la forme de la pièce en question, par exemple, si elle est rectangulaire, étroite, carré ou en « L ». Pensez à positionner votre canapé en face du foyer ou du téléviseur ou encore sous une fenêtre perpendiculairement au foyer pour faire face à la pièce.

Cela permet non seulement d’ajouter des places assises, mais aussi de garder l’espace ouvert et de dynamiser votre décor.

Choisissez votre style

Pour savoir dans quelle direction vous diriger, il est suggéré de s’inspirer d’un style que vous appréciez. Bien entendu, les styles peuvent se mélanger pour un résultat personnalisé. Voici quelques astuces à suivre.

Contemporain

Simple et puissant, le style contemporain se définit généralement par une utilisation de matériaux nobles comme le bois, le marbre et la pierre. Un salon de type contemporain comprend généralement des sofas et des fauteuils larges. Encastrer le manteau de cheminée de matériaux nobles comme le marbre ou la pierre pour un résultat éclatant.

Ajoutez à cela une table à café massive et des accessoires déco uniques comme un tapis aux motifs géométriques ou uniformes. Jouez avec les volumes pour apporter du relief au design.

Moderne

Pour un style moderne, alliez lumière naturelle et minimalisme pour un fini élégant. Agencez les tons neutres et les matériaux bruts et simples tels que le métal, le béton, le verre et le bois. Combinez des objets aux lignes épurées pour un décor chic et élégant.

Le style moderne s’appuie sur les principes de fonctionnalité, ergonomie et durabilité. Misez sur des couleurs neutres comme des différentes teintes de blanc, de gris, de beige et de noir. Ce sont les tonalités qui servent de base. Pour plus de chaleur, ajoutez des touches de couleurs, par exemple, des vases dorés sur le manteau de la cheminée.

Traditionnel

Le style traditionnel est synonyme de charme et de chaleur. Privilégiez les couleurs sobres et le mobilier aux formes arrondies. Optez pour des moulures ornementales pour votre manteau de cheminée et les matériaux nobles comme le bois.

Aujourd’hui, il est de plus en plus courant de combiner les styles classiques et traditionnels avec des idées novatrices. Du côté des tissus, misez sur les motifs fleuris, géométriques et les rayures. Optez pour des tons légers et tendres comme le beige, vanille et brun.

La clé? Une décoration symétrique et ordonnée. L’élégance est au rendez-vous. Choisissez des miroirs dorés, des cristaux et des vases pour décorer votre foyer et le reste de votre décor. Le mobilier doit être classique et luxueux.

Rustique

À la recherche d’idées pour aménager votre chalet ou votre salon? Simple et sans prétention, le style rustique est à la fois romantique et nostalgique. Inspirez-vous des éléments provenant de la nature comme le bois et la pierre. La lumière est également très importante ainsi que les couleurs douces comme les crèmes et les couleurs pastel telles que le bleu poudre, lilas et vert.

Outre le bois et la pierre, on retrouve aussi des meubles en lambris, de l’osier, du rotin et du fer forger. Un foyer en pierre est un excellent ajout pour ce type d’environnement. Quant au mobilier, ils se doivent d’êtres confortables tout en ayant un petit côté rétro.

Pour ce qui en est des accessoires, optez pour la simplicité. Évitez de surcharger et procurez vous des objets dans les brocantes ou les marchés aux puces. Par exemple, un miroir ancien ou des paniers en rotin font très bien l’affaire. Accrochez une tête de chevreuil (vraie ou fausse) au-dessus du manteau de cheminée ou un vase de fleurs sauvages séchées et le tour est joué!

Pour davantage de conseils et astuces, nous vous invitons à nous suivre sur Facebook pour du contenu exclusif. N’hésitez pas non plus à nous contacter si vous avez des questions, nous nous ferons un plaisir de répondre et de vous aider à choisir le bon foyer pour votre décor.

8 idées de décorations DIY pour le foyer

décembre 2018

Sapin illuminé, bas de Noël et bûches qui grésillent, le temps des Fêtes est encore mieux autour du foyer. Durant cette période, il n’y a rien d’aussi d’agréable qu’un beau manteau de cheminée et c’est pourquoi nous vous proposons quelques idées à faire vous-même pour décorer votre foyer ce mois-ci.

1. Utilisez l’espace autour du foyer
Bien que votre foyer est la pièce centrale, rien ne vous empêche de décorer le mur entourant celui-ci pour le mettre en valeur. Comment ? Pensez à accrocher quelques cadres et si ce dernier se trouve près d’une ou de plusieurs étagères, ajoutez quelques décorations comme des chandelles, des cocottes, etc. Quelques cadres et petits bibelots suffisent pour compléter un décor plus minimaliste.

espace

2. Accrochez un miroir
Pour un effet de grandeur et pour refléter vos jolies lumières du sapin, accrochez un miroir au-dessus du manteau de cheminée. Choisissez un miroir ayant une forme intéressante pour un résultat optimal. Cependant, veillez à ce que le miroir possède un reflet donnant sur un élément agréable à regarder.

miroir

3. Des chandelles… Pourquoi pas !
Une œuvre d’art ou quelques bibelots entourés de chandelles ont toujours fière allure. Si vous avez peur qu’un objet prenne feu, sachez qu’il existe de fausses chandelles à pile qui ressemblent à des vraies. Vous verrez, vous obtiendrez un décor absolument charmant et chaleureux. L’éclairage tamisé des bougies renforcera instantanément l’atmosphère douce et chaleureuse que vous recherchez durant les fêtes.

chandelles

4. Des branches de sapin
Jouez la carte de la sobriété en agrémentant simplement le manteau de votre cheminée de quelques plates suspendues, de jolies branches de sapin ou encore une couronne de Noël. Cela vous donnera une ambiance sophistiquée et authentique.

branches

5. Un look doré
Privilégiez des éléments déco dorés pour créer une magnifique ambiance. Que ce soit à l’aide de miroirs, d’un vase de couleur ocre ou des accessoires dorés. Bien dosé et associé à du blanc ou du crème, il n’y a rien de plus chic et moderne. Synonyme de célébration, vous pourrez réutiliser les mêmes éléments l’année prochaine, car l’or est une couleur intemporelle !

or

6. Des bûches de bois
Pas besoin de cacher ses bûches de bois lors du temps des Fêtes… Au contraire ! Pour un esprit folklore scandinave épuré, les bûches de bois entassés dans une corbeille ont non seulement un aspect fonctionnel, mais donnent un effet authentique à la pièce. Associez à cela un pouf en velours pour une touche chaleureuse.

bois

7. Des chaussettes de Noël
Les bas de Noël peuvent rapidement égayer votre manteau en plus de créer de jolies traditions avec votre famille. Pour un décor chaleureux et convivial, il n’y a rien de mieux que de beaux bas de Noël.

chaussettes

8. De belles guirlandes
Couronnez votre manteau de cheminée avec de belles guirlandes colorées assorties au reste de la décoration. Pour une ambiance cosy et chaleureuse, ce type de déco embellit votre beau foyer et donne envie de se retrouver enveloppé sous les couvertures en lisant un bon roman en buvant un chocolat chaud.

guirlandes

La décoration sur l’étagère du foyer n’est pas toujours facile, mais il faut faire attention à ne pas surcharger son manteau d’objets. Si vous ne savez pas comment faire, commencez par placer un objet plus grand au centre, flanqué par une paire d’objets de chaque côté. Cette paire n’a pas à être exactement la même hauteur. Bien entendu, libre à vous de créer l’harmonie que vous désirez.

Si un foyer réchauffe nos intérieurs, il capte aussi notre attention, et ce, surtout lorsque le temps froid cogne à nos portes. Cela signifie aussi que vous passerez de bons moments devant la cheminée. Pensez donc à soigner l’allure de celui-ci.

Et vous, comment décorerez-vous votre manteau de foyer en cette saison des fêtes qui commence?

 

 

Comment reconnaître du bon bois de chauffage

Comment reconnaître du bon bois de chauffage?

novembre 2018

Économique et agréable, le bois de chauffage est un excellent moyen de se réchauffer en hiver. Cependant, tous les bois n’ont pas les mêmes propriétés et c’est pourquoi il est important de prendre la peine de se demander quel bois de chauffage utiliser pour son foyer.

En fait, il y a plusieurs critères à prendre en considération lorsque l’on souhaite obtenir du feu de qualité qui nous tiendra au chaud cet hiver. En optant pour un mauvais bois de chauffage, le risque d’endommager un appareil et encrasser les conduits est élevé.

Non seulement il faut choisir entre de nombreuses essences , il faut prendre en compte le prix et leurs caractéristiques de combustion.

En vous assurant de sélectionner des essences de bois performants, secs et propres tout en contrôlant la combustion, vous réduirez la pollution émise par votre appareil. Bien entendu, il est bon de savoir si votre poêle répond aux normes.

Sélectionner les essences de bois

Les bois durs et denses comme l’érable et le chêne ont une excellente valeur calorifique. Ils produisent des feux et un lit braise qui durent longtemps pour un meilleur rendement et performance. Toutefois, contrairement à certaines prétentions, les bois mous comme le bouleau sont tout aussi utiles.

En fait, même si certains bois sont moins performants au plan énergétique, ils peuvent cependant être d’excellents bois de chauffage au printemps et à l’automne, car ils ne vont pas surchauffer la maison. Ce type de bois font généralement plus de bruit, mais durent moins longtemps.

Cependant, les bois résineux sont à éviter puisqu’ils ont la mauvaise tendance de produire d’importants dépôts de créosote dans la cheminée.

Sec ou vert?

Le bois de chauffage doit être sec et ne doit pas refermer plus de 20% d’humidité. C’est une règle essentielle pour obtenir un bon apport calorifique et chaque bûche. Autrement, l’eau contenue dans le bois risque de ralentir la combustion et augmenter la production de fumée et de créosote.

Pour cela, il faut qu’il soit fendu et coupé l’hiver, car il n’y a pas de sève, et correctement entreposé tout au long de l’été à l’abri de la pluie. Afin de reconnaître si le bois est sec, il suffit de les cogner l’une contre l’autre. Si elles sonnent creux, c’est bon signe! Généralement, les bûches sèches sont plus fendillées, légères et foncées. Plus les gerces et les craquelures sont larges et profondes, plus il est sec.

Si votre fournisseur vous a livré du bois sec, vous le saurez rapidement en observant les bûches. Si de l’eau s’en échappe, refusez la livraison. Du bois vert aura tendance à faire beaucoup de fumée, mais moins de chaleur.

Un bois humide encrassera votre appareil rapidement et multipliera les risques d’incendie. C’est pourquoi vous devriez faire attention et demander à un expert qualifié. Exigez toujours la facture et le numéro de téléphone du fournisseur ou encore le numéro de plaque d’immatriculation du camion.

Il est également possible d’utiliser des bûches de bois densifié si votre appareil est à haut rendement. Il faut faire attention, cependant, car leur pouvoir calorifique est élevé et il faut éviter de surcharger l’appareil.

Ce qu’il faut savoir

Il est important de bien entreposer les quantités de bois à l’intérieur de sa résidence pour prévenir l’excès d’humidité. À ce sujet, il est fortement recommandé de contacter son assureur au préalable, car il pourrait très bien y avoir des restrictions. Par exemple, vous ne devez pas déposer une grande quantité de bois sur votre balcon.

Aussi, pour assurer une bonne combustion, il est recommandé de privilégier le diamètre des bûches ayant un diamètre ne dépassant pas 15cm. Leur longueur devrait être d’une longueur approximative de 35 à 40 cm.

Qu’en est-il des bûches compressées?

Les bûches compressées ont la particularité d’être compactes et denses. Elles se consument beaucoup plus lentement que les bûches traditionnelles et prennent moins de place. Propres et faciles à utiliser, il en existe deux types : de nuit et de jour.

Elles permettent d’éviter l’encrassement des conduits et des vitres tout en dégageant de la chaleur. Écologiques et très pratiques, elles possèdent toutefois quelques défauts. Elle est beaucoup plus chère et doit être entreposée dans un lieu aéré pour éviter de perdre l’efficacité du bois.

Quel est le meilleur temps pour l’acheter?

Il est recommandé d’acheter son bois de chauffage à l’avance si vous avez l’espace pour entreposer le bois. Pas besoin d’attendre la saison hivernale. Il est préférable d’acheter son bois au printemps, car il est moins cher et semi-sec. Il vous suffira de le sécher dans votre cour. Quant à la quantité, cela dépend de l’isolation de l’habitat, de la qualité du bois utilisé et bien sûr, du type d’appareil.

Si vous ne savez toujours pas quel type de bois choisir, n’hésitez pas à demander à un expert. Chez Foyers Cadieux, nous nous ferons un plaisir de vous aider et de vous conseiller.

Comment préparer votre foyer pour cet hiver ?

octobre 2018

Les foyers sont un excellent moyen de réchauffer votre propriété. Cependant, afin d’en profiter pleinement cet hiver, il vous faut vous assurer que le vôtre sera sécuritaire et prêt pour la prochaine saison. En effet, il est primordial d’être pleinement conscient de la façon dont vous pouvez commencer à l’utiliser sans aucun danger.

Selon les statistiques de la Ville de Gatineau, 75 % des incendies se déclarent à l’intérieur même de la résidence et 8 % de ceux-ci sont causés par un mauvais entretien des appareils de chauffage. Par conséquent, afin d’éviter de faire partie de ces statistiques, il vous faudra être prudent et vigilant en procédant notamment à la vérification et l’entretien annuel de vos appareils de chauffage avant de vous en servir.

1. Inspectez votre cheminée

Avant d’utiliser votre foyer, pensez à vérifier son intérieur à l’aide d’une lampe de poche. Assurez-vous qu’il n’y ait aucune craquelure et que l’amortisseur s’ouvre et se ferme correctement. Tous les problèmes doivent être réparés immédiatement pour éviter de libérer des produits chimiques toxiques dangereux dans votre maison.

De plus, il se peut que si vous n’avez pas utilisé votre appareil depuis un certain temps, certains animaux comme des oiseaux ou des écureuils s’y soient logés.

2. Faites appel à un ramoneur de cheminée qualifié

L’automne est le moment idéal de faire ramoner votre cheminée. Il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel agréé puisqu’une opération incomplète ou bâclée risquerait de provoquer un feu de cheminée ou peut-être même pire. En fait, il est obligatoire d’effectuer le ramonage de votre cheminée tous les ans.

À propos, le Code national de prévention des incendies du Canada précise qu’une accumulation de plus de 3mm de créosote ou de particule de suie sur les parois représente un risque potentiel d’incendie.

Par conséquent, en nettoyant votre cheminée, vous répondrez non seulement aux critères de sécurité en diminuant considérablement le risque d’un feu de cheminée, mais vous réduirez aussi le risque d’intoxication de monoxyde de carbone.

De plus, vous chaufferez de manière plus efficace et émettrez moins de polluants. Un ramoneur compétent inspectera également l’état de l’appareil et de ses composantes afin de repérer les bris.

3. Vérifiez vos alarmes

La vérification de vos détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone devrait être votre priorité, et ce, surtout avant que le mercure ne descende en dessous de zéro. Vous devriez avoir au moins un détecteur de fumée à chaque étage de votre maison et à l’extérieur de chaque chambre, ainsi qu’au moins un détecteur de monoxyde de carbone quelque part dans votre maison (idéalement dans un couloir près des chambres).

Puisque la fumée dégagée par la combustion du bois est présente à l’extérieur tout comme à l’intérieur des résidences, le chauffage au bois présente inévitablement un risque de contaminants. Heureusement, l’empoisonnement au monoxyde de carbone est tout à fait évitable si vous prenez les mesures préventives appropriées et faites preuve de prudence lorsque vous allumez un feu.

4. Entreposez votre bois dans un endroit adapté

Entreposez votre bois de chauffage loin de la maison pour éviter d’attirer les insectes nuisibles. À savoir que les feuillus comme le chêne, l’érable et le bouleau dégagent davantage de chaleur et plus longtemps que les résineux comme le pin. Veillez également à ne jamais brûler du bois traité ou peint, qui produisent tous deux des fumées dangereuses. Faites aussi attention à l’humidité de vos bûches, car celles-ci ne devraient pas dépasser 20%.

5. La sécurité avant tout

L’hiver rime généralement avec le temps des fêtes. Toutefois, avant de décorer votre fameux foyer, veillez à ce que les accessoires ne représentent aucun danger et soient placés de façon sécuritaire.

Assurez-vous que l’espace entourant le foyer soit dégagé. Pour garder les petites mains et les petites pattes curieuses à une distance sécuritaire, placez un écran de sécurité autour du foyer. Ne placez pas d’oreillers au d’arbre de Noël trop proche. Tout objet devrait être à au moins 3 pieds du foyer.

6. Utilisez votre foyer intelligemment

Bien que cela s’applique à journée longue, il est primordial de savoir quoi brûler et quoi ne pas brûler. Ainsi, il faut à tout prix éviter de brûler du papier d’emballage, du carton ou du bois traité. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire notre article : Vous ne devez jamais brûler ces 5 choses dans un foyer

Finalement, souvenez-vous qu’il suffit de prendre les démarches appropriées pour assurer votre sécurité et utiliser votre foyer sans aucun problème cet hiver.