Appareil de chauffage au bois : des économies tous les jours

Appareil de chauffage au bois : des économies tous les jours

juillet 2014

Nick Rilkoff habite près de Castlegar, en Colombie-Britannique. Il possède son générateur de chaleur d’appoint depuis 1984, ce qui lui a permis d’économiser des milliers de dollars. Non seulement il a utilisé le bois pour chauffer sa maison pendant toutes ces années, mais cela a également réduit ses coûts de chauffe-eau.

Nick est un conducteur de grue à la retraite. Il travaillait dans une scierie et, pendant des années, il a pu rapporter à la maison gratuitement de petites quantités de résidus non traités de la scierie. (Nota : Ne brûlez jamais de bois peint ou traité, car cela dégage des toxines.)
Il est un peu plus difficile de trouver du bois gratuit aujourd’hui, mais Nick réussit quand même à ne pas dépenser beaucoup en combustible. Il préfère la pruche comme combustible, car il considère que c’est l’essence qui brûle le mieux, mais il utilise
également du sapin, du mélèze, de l’épinette et du pin gris. Dans la mesure du possible, il est préférable d’utiliser une variété d’essences, afin d’assurer le renouvellement de la ressource. Nick précise qu’il utilise moins de deux pleines cordes pour chauffer sa maison de 100 m2 (1 100 pi2) considérant l’hiver relativement doux de la région de Kootenay.

Son générateur de chaleur d’appoint est installé à côté de sa chaudière au mazout et utilise le même ventilateur. Ce type d’installation convertit un système au mazout en un système combiné bois-mazout. Chacun des appareils de chauffage possède son propre thermostat dans le salon principal afin de régler la production de chaleur. Une boucle de tuyau à l’intérieur de l’appareil chauffe l’eau qui y circule avant qu’elle soit transférée dans un réservoir au mur. Cette eau alimente le chauffe-eau électrique traditionnel. Ainsi, l’élément du chauffe-eau s’allume rarement puisque l’eau d’entrée est déjà chaude. Ce procédé réduit considérablement les coûts en énergie et les émissions de gaz à effet de serre. L’installation de ce type d’appareil est complexe et ne devrait pas être faite par le propriétaire.

Nick n’est pas le seul à s’occuper de l’appareil de chauffage au bois. Il souligne que son épouse, Mildred, « connaît très bien le fonctionnement de l’appareil et il lui arrive d’allumer un feu pendant que je fais la grasse matinée ». Les Rilkoff utilisent très peu de mazout. « J’ai fait remplir le réservoir il y a trois ans et il en reste encore », ajoute Nick. Après tant d’années de chauffage au bois, Nick sait très bien comment éviter les problèmes : « Je fais de petits feux très chauds et il y a rarement de la créosote dans le système ». Il s’agit d’un excellent conseil pour toutes les personnes qui utilisent le bois comme combustible.

Source : Ressources naturelles Canada

Lundi au Mercredi : 8h30 à 17h00 - Jeudi : 8h30 à 17h00 - Vendredi : 8h30 à 17h00
- Samedi : 9h00 à 16h00 - Dimanche : sur rendez-vous - (Entrepôt fermé le jeudi soir et samedi)

Aujourd'hui : 8h30 à 17h00Voir toutes les heures d'ouverture