Chauffage : comment s’y prendre pour faire baisser la facture

Chauffage : comment s’y prendre pour faire baisser la facture

août 2015

Avec un hiver bien marqué, on ne peut pas se passer de chauffage mais des solutions existent pour faire baisser son coût.

Tous les professionnels du secteur vous le diront : avant de choisir ou de revoir son mode de chauffage, il faut traquer les déperditions de chaleur de votre logement. « La première dépense utile est de travailler sur l’isolation, suggèrent, le plus souvent, les professionnels. En changeant ses ouvrants ou en ajoutant un peu de laine de verre, on peut éviter de surconsommer. »

Pour diminuer sa facture de chauffage, une bonne gestion des températures est importante. « Diminuer d’un demi-degré sur une longue durée engendre entre 8 et 10 % d’économies sur l’année et en terme de confort, on sent à peine la différence. Sur des logements peu isolés, le thermostat d’ambiance permet de réguler la température en fonction des apports et des déperditions de la maison. Même quand il fait froid, le soleil peut apporter de la chaleur au travers des fenêtres et des baies vitrées. L’avantage, c’est que l’on peut installer cet appareil à tout moment sur 90 % des chaudières. La plupart du temps, les récentes chaudières en sont équipées. Un thermostat d’ambiance coûte une centaine d’euros environ. » Parmi les solutions de chauffage, le bois est l’une des énergies les moins onéreuses sur le marché, non seulement en terme d’investissement dans l’appareil mais aussi pour l’achat du combustible. Et l’installation d’une cheminée ou d’un poêle ne nécessite pas de tout casser chez soi.

Le poêle à bois : une solution économe

L’avantage du poêle à granulés, c’est de pouvoir programmer la température voulue. Ainsi, il fonctionne en toute autonomie avec sa réserve et reste propre. Le bois ne subit pas de hausses comme les autres énergies.
Pour réaliser des économies tout en respectant la planète, les énergies renouvelables sont une solution mais avec un certain coût d’investissement au départ. Quant aux chauffages d’appoint que l’on aurait tendance à privilégier pour réchauffer une pièce plus qu’une autre, il faut s’en méfier. Les risques d’une intoxication au monoxyde de carbone, à cause d’une mauvaise ventilation de ces chauffages, ne sont pas nuls. Une chose est sûre : tout appareil de chauffage doit faire l’objet d’un entretien annuel pour des questions de sécurité mais aussi pour obtenir un rendement optimum.

Lundi au Mercredi : 8h30 à 17h00 - Jeudi : 8h30 à 17h00 - Vendredi : 8h30 à 17h00
- Samedi : 9h00 à 16h00 - Dimanche : sur rendez-vous - (Entrepôt fermé le jeudi soir et samedi)

Aujourd'hui : 8h30 à 17h00Voir toutes les heures d'ouverture