Cheminée : chauffage ou plaisir ? Et autres moyens de chauffage

Cheminée : chauffage ou plaisir ? Et autres moyens de chauffage

octobre 2013

Avant d’installer une cheminée dans son logement, il est nécessaire de se poser plusieurs questions. La première concerne l’usage désiré, chauffage ou simple plaisir du feu ?

Il faut ensuite déterminer ses besoins en fonction du foyer, sans oublier le conduit de fumée, puis du style propre de la cheminée… Que le foyer soit ouvert ou fermé, on distingue généralement quatre styles de cheminée :

– Rustique ou à l’ancienne : il s’agit de la cheminée, intégrée au mur, avec poutre rustique en chêne, assemblée à l’ancienne et qui s’intègre dans un intérieur souvent rustique. Dans ce style, il faut généralement compter toutes les cheminées régionales souvent en briques, en pierres façonnées et en bois travaillé. Le cœur de l’âtre est en général composé de briques et de tuileaux. Le manteau imposant de la hotte est fait de briques.

– Classique : cette cheminée est souvent constituée d’un foyer à hauteur d’homme et d’une hotte en pierre avec des tablettes moulurées ou un blason, associée aux styles Louis IX, Louis XV, Renaissance…et des linteaux, soutenus par des jambages ou des colonnes. Plus on avance dans le temps, plus la taille du foyer se réduit, plus la hauteur de la tablette est basse et plus les ornements gagnent en sobriété. Généralement, l’habillage classique peut intégrer toutes sortes de foyers fermés. Alliant douceur des formes et plaisir du feu, la cheminée classique est un compromis entre l’authenticité d’un foyer ouvert et la sécurité d’un foyer fermé.

– Moderne ou contemporaine : ces cheminées associent des matériaux moins traditionnels, des formes et des couleurs qui permettent de s’adapter aux intérieurs les plus modernes. Foyer ouvert sur trois faces pour une cheminée en épi, foyer fermé pour une cheminée intégrée sans linteau, la cheminée moderne compte autant de versions que de constructeurs.

– Personnalisée : elle représente près de 50% du marché. Il suffit du dessin d’un architecte ou d’une photo et les constructeurs ou artisans réalisent votre projet, de l’étude (style et choix des matériaux, des assemblages des pierres, du travail du marbre ou du bois, de la résistance thermique) à la pose. On peut alors intégrer la cheminée dans un ensemble complet en y prévoyant les aménagements désirés.

Quel que soit le style, l’usage désiré, chauffage ou plaisir, va déterminer l’installation. Pour une petite flambée le week-end, usage ludique s’il en est, le choix sera plus esthétique que pratique. Dans le cas où la cheminée est destinée à chauffer, il sera nécessaire de prévoir un récupérateur de chaleur, le plus souvent placé dans les combles, qui pourra redistribuer l’air chaud dans les différentes pièces de la maison. Parfois, dans les vieilles demeures, cette solution peut se révéler plus intéressante financièrement qu’une nouvelle installation de chauffage.

Quel combustible pour votre cheminée : bois ou gaz ?

6 millions de maisons individuelles, en logement principal, sont équipées d’un appareil de chauffage au bois. Pour optimiser au mieux votre cheminée, le choix du combustible est primordial.

– Les essences de bois sont classées en deux grandes familles, les feuillus durs, qui comprennent par exemple, chêne, hêtre, frêne, châtaignier, charme, noyer…, et les résineux et feuillus tendres, à savoir, épicéa, sapin, pin, mélèze, peuplier, saule…

Avant d’acheter votre bois, vous devez distinguer l’essence du bois car les différences de densités affectent le comportement au feu (durée de combustion, crépitement…). La teneur en eau influe sur le poids et le pouvoir calorifique du bois. De ce fait, privilégiez l’achat à l’unité de volume plutôt qu’au poids.

Il est important que le bois soit bien sec au moment de la combustion, et ce pour plusieurs raisons. En effet, un bois humide fournit deux fois moins d’énergie qu’un bois séché et augmente les risques d’encrassement et de détérioration du matériel. D’un point de vue écologique, le bois vert libère également beaucoup plus de polluants. Pour obtenir un bois sec, il est préférable de stocker le bois à l’extérieur, sous un abri, pendant environ 18 à 24.mois pour un stère à l’air libre.

– Concernant les cheminées au gaz, elles ont aujourd’hui trouvé leur place dans nos foyers. Un système d’allumage et d’arrêt par télécommande se révèle très pratique pour les personnes âgées ou à mobilité réduite car elle épargne la corvée bois et ne nécessite que peu d’entretien.

A chaque mode de vie correspond sa cheminée, il suffit donc à chacun de se poser les vraies questions pour connaître le bonheur d’une flambée

L’électricité

Il existe de nombreuses possibilités de chauffage électrique. La plupart sont basées sur l’utilisation de résistances, on parle alors d’effet joule. Dans ce cas, choisissez des appareils radiants. L’électricité reste le plus cher à l’utilisation, est souvent très inconfortable au quotidien et n’est pas forcément le moins onéreux à l’investissement.

Le chauffage thermodynamique, quantà lui, utilise une pompe à chaleur. Ce mode est de plus en plus utilisé et les coûts en sont de plus en plus compétitifs.

Le gaz propane

L’énergie propre par excellence : stockée dans une cuve, elle permet d’assurer le chauffage, l’eau chaude et la cuisson. Jusqu’à il y a peu, un des meilleurs rapport qualité prix sans doute, bien que les coûts aient augmenté ces dernières années.

Le fuel domestique

Le fioul demeure bon marché mais son prix subit les aléas du prix du pétrole. Il peut assurer la production d’eau chaude mais pas la cuisson et l’investissement chaudière
– ballon d’eau sera souvent plus onéreux que pour le gaz.

Le gaz naturel

C’est de nos jours l’énergie la moins chère. L’inconvénient majeur est qu’elle dépend de la proximité du réseau GDF, généralement en milieu urbain ou semi-urbain.

Quoi qu’il en soit, choisissez votre chauffage en fonction de son coût d’utilisation, de votre style de consommation, de votre mode de vie et n’hésitez pas à demander des « simulations » afin de vous donner un ordre de prix à l’investissement et à l’utilisation

Source : CentreImmo.com

Lundi au Mercredi : 8h30 à 17h00 - Jeudi : 8h30 à 17h00 - Vendredi : 8h30 à 17h00
- Samedi : 9h00 à 16h00 - Dimanche : sur rendez-vous - (Entrepôt fermé le jeudi soir et samedi)

Aujourd'hui : 8h30 à 17h00Voir toutes les heures d'ouverture