Choisir le bon foyer

Choisir le bon foyer

juin 2017

Électrique, au gaz, à l’éthanol ou au bois : le choix d’un foyer, un sujet brûlant!

Un feu de cheminée, c’est toujours agréable, mais pas nécessairement écologique. «La plupart des foyers sont énergivores parce que la cheminée laisse s’échapper de grandes quantités d’air chauffé», explique Chris Higgins, leader du programme résidentiel de LEED Canada du Conseil du bâtiment durable du Canada à Vancouver. En outre, la pollution et les gaz à effet de serre qui sont produits pendant la combustion sont mauvais pour l’environnement.

La bonne nouvelle? On a beaucoup fait de recherches au cours des dix dernières années pour réduire la pollution des feux de cheminée et en améliorer la performance, selon Skip Hayden, responsable des systèmes énergétiques intégrés à Ressources naturelles Canada. La valeur écologique de votre choix dépend de l’endroit où vous vivez, de la source d’énergie et de la quantité de chaleur dont vous avez besoin.

Foyers au bois

Plusieurs font l’éloge des foyers au bois parce que le bois est une énergie renouvelable et neutre en ce qui a trait à l’émission de gaz à effet de serre (la quantité de carbone libérée pendant que le bois brûle est la même que celle dégagée par un arbre qui meurt et se dégrade dans la forêt). «Les nouveaux foyers au bois peuvent être efficaces à 70 pour cent et les émissions sont un dixième de celles des foyers au bois conventionnels», explique M. Hayden. Il faut prévoir un peu d’entretien : retirer les cendres, faire ramoner la cheminée et acheter du bois. Choisissez un foyer-insert ou un poêle à bois qui est conforme à la norme CSA B415 ou EPA Phase 2.

Coût : 3 800 $ et plus pour un foyer-insert, installation comprise. Les bûches à combustion propre coûtent entre 1,50 $ et 5 $ et brûlent pendant 2 à 3 heures.

Foyers au gaz

Au chapitre de l’écologie, les foyers au gaz se classent au deuxième rang, après les foyers au bois. Le gaz est une source d’énergie fossile non renouvelable qui émet de petites quantités de polluants lorsqu’il brûle (des oxydes d’azote qui contribuent au smog et le dioxyde de carbone, un gaz a effet de serre). Ce type de foyer ne nécessite pas de cheminée; une sortie d’air vers l’extérieur ou un tuyau de ventilation est suffisant. Choisissez un foyer muni d’une veilleuse qui ne brûle pas de gaz lorsque le foyer est éteint. Consultez l’étiquette EnerGuide pour connaître la cote de rendement établie selon la méthode d’essai CSA P.4, la mesure d’efficacité la plus fiable. M. Hayden soutient que l’efficacité des foyers varie de 5 à 90 pour cent. Pour trouver un foyer efficace à plus de 70 pour cent, consultez le site Web enerchoice.org.

Coût : 3 400 $ et plus, installation comprise; l’encadrement et le manteau peuvent ajouter des milliers de dollars au coût du foyer. «Pour l’instant, le gaz n’est PAS dispendieux; les frais d’utilisation sont comparables à ceux d’un foyer au bois,» précise Donald Dodge, un directeur de programme d’Efficiency Nova Scotia.

Foyers à l’éthanol

Les foyers alimentés à l’éthanol sont relativement écologiques si l’éthanol provient du maïs ou du bois, reconnus pour être durables malgré les coûts énergétiques associés à leur production. Ces foyers ont une combustion propre qui émet une légère odeur sans exiger un conduit de cheminée. Cependant, certains experts ont des réserves quant aux gaz de combustion qui sont émis et suggèrent de prévoir une ventilation vers l’extérieur. Ces petits foyers ne sont pas la solution idéale pour qui veut les utiliser comme source de chaleur.

Coûts : Environ 300 $ et plus pour un petit foyer de table, jusqu’à 13 000 $ pour les unités autonomes haut de gamme; tout dépend de la taille et du matériau.

Foyers électriques

Dans les provinces où on utilise l’hydro-électricité, un foyer électrique peut s’avérer un choix écologique selon
M. Dodge. «Si votre électricité est produite au charbon (comme c’est le cas en Alberta, en Saskatchewan et dans les Maritimes), ce n’est plus un choix écologique.» En Ontario, on recourt à l’hydro-électricité, à l’énergie nucléaire et au charbon, alors il s’agit d’un choix discutable. En règle générale, les foyers électriques chauffent moins efficacement que les autres. Optez pour un modèle muni d’un thermostat, sinon, votre foyer fonctionnera à plein régime tout le temps et finira par vous coûter plus cher.

Coûts : Entre 200 $ et 2 000 $, installation comprise. Il faut aussi compter les factures d’électricité; en Nouvelle-Écosse, l’électricité coûte environ 0,13 $ par kilowatt/heure et au Manitoba, elle en coûte la moitié.

Lundi au Mercredi : 8h30 à 17h00 - Jeudi : 8h30 à 17h00 - Vendredi : 8h30 à 17h00
- Samedi : 9h00 à 16h00 - Dimanche : sur rendez-vous - (Entrepôt fermé le jeudi soir et samedi)

Aujourd'hui : 8h30 à 17h00Voir toutes les heures d'ouverture