Entretenir votre foyer

Entretenir votre foyer

septembre 2014

L’automne est synonyme de températures fraîches, prélude à l’hiver ! Ce qui nous permet d’apprécier enfin un bon feu de foyer dans notre salon. Toutefois, votre foyer est-il prêt à vous procurer ce doux bonheur ? Avant de l’utiliser, pensez donc à un bon entretien. Surtout si vous le possédez depuis plusieurs années.

Les étapes

1. Nettoyer le cendrier
Commencer votre entretien par le nettoyage du cendrier. C’est la fosse qui recueille les cendres de vos bûches consumées. Le cendrier devrait être vidé à tous les deux ans, selon l’usage. Puisque cette besogne risque d’être salissante, porter des vêtements de travail ! Disposer quelques feuilles de papier journal sur le sol, au pied de la porte du cendrier puis, déposez-y votre seau. Recueillir la cendre avec une pelle métallique à foyer. Pour éviter de créer des nuages de cendre en la déposant dans votre seau, il est conseillé de la vaporiser d’eau. Nous vous conseillons d’utiliser un seau métallique.
Votre foyer n’a pas de porte de fosse ? Regarder sous votre porte-bûches pour y trouver la grille de votre cendrier. Déplacer le porte-bûches afin de recueillir la cendre. Enfin, tâcher d’ôter aussi celle jonchant tout l’intérieur du foyer.

2. Procéder à l’inspection du registre et du conduit
Le conduit permet à la fumée de s’échapper par la cheminée. Le registre, de son côté, est une ouverture réglable, contrôlant l’alimentation du feu en oxygène en lui fournissant de l’air et ce, pour assurer une bonne combustion. L’inspection de ces deux éléments constitue, en quelque sorte, la clé d’un feu réussi. S’assurer que le registre se verrouille solidement, qu’il se monte et se baisse facilement et qu’il n’est pas maculé de poussière, ni de débris provenant de la cheminée. Lorsque le foyer n’est pas utilisé, le registre doit toujours être fermé afin d’éviter tout gaspillage d’énergie. Maintenu ouvert, il permet à l’air froid de s’infiltrer dans votre résidence.
Nettoyer le contour du registre avec une brosse à poils rigides s’il ne s’ouvre ni se ferme complètement, Pour ce faire, ouvrir d’abord le registre le plus grand possible. Ensuite, déposer un miroir à l’intérieur du foyer, de façon à voir l’ouverture du registre. Éclairer la zone à nettoyer avec une lampe d’atelier. À l’aide de la brosse, frotter les parois et tous les côtés du registre et le refermer. Recueillir la poussière et les débris avec votre balai et votre porte-poussière.

3. Ramoner votre cheminée
Penser aussi au ramonage de votre cheminée. Nous vous conseillons de faire appel à un ramoneur reconnu pour accomplir cette besogne. Si vous souhaitez le faire vous-même, louer une brosse à cheminée. Bloquer l’ouverture de votre foyer avec une couverture. Depuis le toit, insérer votre brosse dans le conduit en poussant. Gratter avec une certaine force pour déloger les dépôts de suie mais faites attention de ne pas abîmer le mortier. Après avoir terminé le travail, attendre une heure puis, à l’aide d’un aspirateur, nettoyer le plancher du foyer.

4. Inspecter l’intérieur de votre foyer
Votre travail d’entretien ne s’arrête pas là puisque vous devez à présent inspecter attentivement l’intérieur de votre foyer.

5. Compléter l’opération
Finir avec un bon nettoyage de l’intérieur et de l’extérieur du foyer.

Bon travail ! Vous êtes maintenant prêts à apprécier une bonne attisée en toute
quiétude. Bon feu !

Source : Rona.ca

Lundi au Mercredi : 8h30 à 17h00 - Jeudi : 8h30 à 17h00 - Vendredi : 8h30 à 17h00
- Samedi : 9h00 à 16h00 - Dimanche : sur rendez-vous - (Entrepôt fermé le jeudi soir et samedi)

Aujourd'hui : 8h30 à 17h00Voir toutes les heures d'ouverture