Granulé : regain de popularité ?

Granulé : regain de popularité ?

novembre 2013

Ils ne font peut-être pas un tabac dans les zones urbaines, où les foyers à gaz sont plus prisés, mais dans l’ensemble du Québec, leur popularité est croissante. Ce sont les poêles et foyers à granules.

Cousins des poêles à bois, ils brûlent en fait le même combustible, mais présenté sous une autre forme. Les granules sont une trouvaille plutôt géniale: fabriqués à partir des résidus de bois des scieries, ils permettent d’utiliser ce qui serait autrement jeté. Le bran de scie, pour devenir granule, est comprimé à des températures et pressions telles que le produit qui en résulte, de petits cylindres d’environ 6 mm de diamètre et 25 mm de longueur, se tient solidement sans nécessiter de colle ou d’autre additif. Le poêle ne brûle donc que du bois… version granulé.

Le poêle à granules connaît un gain de popularité ces temps-ci. À cause, entre autres, des coûts plus élevés du mazout, beaucoup de gens ont commencé à chercher un appareil de chauffage d’appoint, et le poêle à granules semble remporter les faveurs de plusieurs. Pourquoi? Voici les avantages que présentent ces appareils.

Un poêle aux rouages performants

Leur mode de fonctionnement fait des poêles à granules des engins bien différents des poêles à bois. Le combustible est placé dans une trémie (un réservoir en forme de pyramide inversée) située à l’arrière de l’appareil. Une ouverture à la base de la trémie permet aux granules de couler dans les rouages d’une vis sans fin, laquelle amène à la vitesse voulue les granules dans la chambre de combustion. Là, le feu brûle sans qu’on ait besoin de s’en occuper puisque son alimentation se fait automatiquement. Pour utiliser l’air efficacement, la plupart des appareils utilisent deux moteurs: un qui fait entrer l’air de la pièce dans l’appareil et le redistribue dans la maison pour diffuser la chaleur, et un autre qui évacue les gaz de combustion à l’extérieur.

Grâce à cette conception, le poêle à granules présente une très bonne efficacité de combustion. Il parvient à transformer 80 % du combustible en chaleur, ce qui est de dix points supérieur aux traditionnels poêles à bois. De plus, la combustion presque complète fait que très peu de particules (moins de 1 gramme à l’heure) trouvent le chemin de la cheminée: encore là, cette statistique place le poêle à granules en avance sur son cousin à bois.

En une douzaine d’années d’existence, le poêle à granules a beaucoup évolué. La plupart des appareils sont maintenant offerts avec thermostat, ce qui fait qu’on peut demander au poêle le degré exact de chaleur que l’on veut obtenir de lui (une chose difficile à faire avec le poêle à bois !). Cette constance dans le rendement fera le bonheur de ceux qui ne veulent pas trop s’occuper de leur flambée. À ce sujet, le poêle à granules réserve d’autres surprises. Son combustible, vendu en sacs de 20 ou 40 livres dans les grandes quincailleries, permet d’obtenir une autonomie de fonctionnement allant jusqu’à deux jours ! Plus de morceaux d’écorce à ramasser, plus de bois à fendre: c’est chauffer au bois tout en se simplifiant la vie. Et ce n’est pas fini: le poêle s’allume automatiquement !

Du côté des inconvénients, il faut noter que le poêle à granules fonctionne à l’électricité. La vis sans fin et les moteurs qui font circuler l’air et évacuent les gaz de combustion ne peuvent pas s’activer en cas de panne. Certains modèles peuvent toutefois être alimentés par une batterie en cas de panne. Autrement, si l’on craint les ratés d’Hydro-Québec, il faudra une génératrice. Côté entretien, il vous suffit de procéder à une inspection de l’appareil une fois l’an, ou selon la fréquence d’utilisation, pour éviter les complications.

Assez coûteux à l’achat, les poêles à granules ne demandent cependant pas de cheminée à haute température comme les poêles à bois. Certains peuvent même être installés avec un simple évent dans le mur extérieur. Les économies sont donc appréciables en bout de ligne: les avantages du poêle à granules lui permettent ainsi de rivaliser, sans gêne, avec les poêles à bois.

Source : MiCasa.Canoe.com

Lundi au Mercredi : 8h30 à 17h00 - Jeudi : 8h30 à 20h00 - Vendredi : 8h30 à 17h00
- Samedi : 9h00 à 16h00 - Dimanche : sur rendez-vous - (Entrepôt fermé le jeudi soir et samedi)

Aujourd'hui : 8h30 à 17h00Voir toutes les heures d'ouverture