Laisser son poêle à bois allumé la nuit : bonne ou mauvaise idée ?

Laisser son poêle à bois allumé la nuit : bonne ou mauvaise idée ?

février 2020

Quoi de plus réconfortant, pendant la saison froide, que de relaxer le soir, auprès du feu de foyer. La tentation peut être forte de réanimer le feu, juste avant d’aller se coucher, afin de se réveiller dans une maison bien chaude. Est-ce que c’est une bonne ou une mauvaise idée? Est-ce que c’est sécuritaire?

Les dangers
Remplir son poêle à bois pour la nuit n’est pas contre-indiqué, mais plusieurs précautions doivent être prises. Il faut s’assurer, par exemple, que l’arrivée d’air fonctionne correctement. Les problèmes peuvent survenir si l’on décide de limiter l’arrivée d’air pour faire perdurer le feu plus longtemps. En effet, une flambée régulière a une durée de vie de quelques heures seulement. Pour contourner cet état de fait, certains utilisent la technique de la combustion au ralenti. Ce concept consiste à ajuster le curseur qui permet de freiner l’arrivée d’air du foyer et de priver ainsi, partiellement, le feu de son oxygène, c’est-à-dire de son carburant. Privé d’oxygène, le bois fume, noircit, s’étouffe, se consume plus qu’il ne brûle. Il rejette donc des gaz toxiques et polluants, mais ne fournit pas de la chaleur. Autrement dit, le feu n’est plus assez puissant pour chauffer les parois du foyer et ne peut donc pas produire le rayonnement qui dégage de la chaleur.

Cette pratique est très nocive pour la qualité de l’air, mais également pour la durée de vie du poêle à bois. Elle peut occasionner différents effets négatifs tels que mentionnés plus haut comme générer davantage de suie, de gaz polluants ou de particules. La qualité intérieure de l’air peut en être grandement affectée et cette pratique peut même provoquer un réel danger comme l’intoxication au monoxyde de carbone si le ramonage de la cheminée n’est pas fait de manière très rigoureuse. En plus des possibles émanations de monoxyde de carbone, il faut également penser à l’augmentation des probabilités de feu de cheminée.  

Bien choisir son poêle
Si vous voulez vraiment dormir dans la chaleur de votre feu de foyer, il serait peut être intéressant de sélectionner votre poêle avec soin. Un poêle à bois classique, en fonte, ou façonné dans un matériau réfractaire propose une capacité de chargement limitée. Même en le chargeant au maximum, il est peu probable que sa chaleur perdure jusqu’au lendemain.

Par contre, les foyers de masse peuvent davantage convenir à ce type de pratique. Leur capacité est beaucoup plus grande et même quand il n’est plus alimenté, il restitue la chaleur durant une plus longue période. Ce modèle est donc tout indiqué pour continuer à fonctionner la nuit.  

Les granules
Une autre idée serait de troquer son poêle à bois pour un modèle à granules qui peut facilement être programmé pour démarrer quelques heures avant le réveil. Vous profiterez donc d’une réconfortante chaleur au réveil sans compromettre votre sécurité et celle de votre famille.

Et vous, quel est votre type de poêle de prédilection?

 

Lundi au Mercredi : 8h30 à 17h00 - Jeudi : 8h30 à 17h00 - Vendredi : 8h30 à 17h00
- Samedi : 9h00 à 16h00 - Dimanche : sur rendez-vous - (Entrepôt fermé le jeudi soir et samedi)
Fermé à partir du 22 Décembre jusqu'au 4 janvier
Vendredi le 20 Décembre, ouvert de 8h30 - 12h00

Aujourd'hui : 8h30 à 17h00
Voir toutes les heures d'ouverture