Vous ne devez jamais brûler ces 5 choses dans un foyer

Vous ne devez jamais brûler ces 5 choses dans un foyer

mars 2018

Un poêle à bois est fort utile au sein d’une maison. En effet, celui-ci offre de nombreux avantages tels que la capacité à chauffer à lui seul une habitation. Ainsi, en plus de permettre d’avoir un bon retour sur son investissement, un poêle à bois est fort convivial et est agréable à utiliser lors des saisons froides. Mais alors qu’il peut être tentant d’allumer un feu lorsque la température diminue, encore faut-il savoir quoi brûler afin de se servir de son foyer en toute sécurité de façon efficace.

Or, quelques règles de sécurités s’appliquent. Veillez donc à entretenir votre poêle de façon efficace et de ramoner votre cheminée. Ne laissez pas non plus votre poêle à bois sans surveillance surtout si vous avez de jeunes enfants et éteignez toujours votre feu lorsque vous devez vous coucher ou quitter votre maison. À savoir que la fumée provoquée par des éléments toxiques peut grandement augmenter les risques d’avoir des problèmes de santé notamment les enfants et les personnes âgées.

Alors, avant de craquer votre allumette, Foyers Cadieux souhaite vous faire la liste des choses à ne jamais brûler.

1. Le bois traité
Bien qu’il n’est pas difficile d’être tenté d’utiliser les bûches ou les morceaux que nous avons sous la main, il faut prendre garde au bois traité sous pression dont la combustion peut s’avérer toxique. En raison de leurs produits chimiques utilisés pour protéger le bois contre les insectes et la pourriture, la fumée qui en résulte peut présenter un réel danger pour la santé, mais aussi pour l’environnement.

Pour cette raison, vous ne devriez absolument jamais brûler le bois traité que vous pouvez facilement reconnaître grâce à leurs tons variant du vert au brun. D’ailleurs, Santé Canada déconseille fortement l’utilisation de ce type de bois pour votre foyer pour la simple et bonne raison que la combustion libère tous les produits chimiques à travers les cendres et la fumée. Que ce soit par l’utilisation d’un agent de préservation comme la créosote ou l’arséniate de cuivre, il est absolument important de choisir des bûches faites à partir de bois sec et propre. À savoir que vous devriez aussi signaler un problème que vous éprouvez si vous soupçonnez un empoisonnement dû à l’exposition de la combustion du bois traité.

2. Le bois peint
Dans une même lignée, il est déconseillé de brûlé du bois ayant été peint puisque la peinture possède plusieurs liaisons comme le chlore ou d’autres liaisons métalliques telles que le zinc, du plomb ou du cuivre, qui, une fois brisée, peuvent libérer, elles aussi, des substances nocives.

3. Les déchets de bois
Vous devez éviter à tout prix de brûler vos déchets de bois puisque leur combustion peut engendrer de vives températures qui peuvent dépasser de manière supérieure celles que la combustion de charbon ou de bois de qualité. Vous augmenterez ainsi les risques d’incendie dont les assureurs risqueront de refuser d’intervenir puisque ceux-ci peuvent argumenter sur le fait que vous ayez brûlé des matières figurant sur la liste des substances interdites. Évitez à tout prix d’utiliser du bois souillé, périmé et moisi. Privilégiez donc le bois, le charbon et les briquettes de bois, de lignites ou de résidus de bois.

4. Les objets de plastique
Nous vous recommandons de vous tenir uniquement au bois et au papier. Un simple trombone oublié pourrait causer de la fumée aux émanations toxiques. Après tout, un poêle à bois n’est pas un moyen pour se débarrasser de ses déchets.

5. Le papier glacé
Bien qu’il soit fort pratique d’utiliser du papier lors de l’allumage, les magazines et les papiers glacés représentent un risque d’obstruer votre cheminée ainsi que de polluer l’air ambiant. Éduquer ainsi tous les membres de votre famille et les habitants de votre résidence afin de leur expliquer le risque. Ceux-ci pourront faire davantage attention par la suite. La simple utilisation de papier journal suffit pour enflammer rapidement les grosses bûches pourvu que celui-ci soit sec.

Finalement, nous vous conseillons vivement de prendre les mesures nécessaires afin d’utiliser correctement votre cheminée selon les règles et les normes. Même si la lueur provoquée par les différents éléments mentionnés plus haut peut vous sembler attirante, il est primordial de vous assurer de la qualité de l’air et de votre bien-être.

Choisissez donc le bon combustible et évitez à tout prix d’utiliser de l’alcool à brûler pour allumer votre feu. Puis, à chaque utilisation, retirez le surplus de cendres. Il est primordial d’entretenir votre foyer pour votre santé et le respect de l’environnement. Nous vous recommandons également d’installer un détecteur-avertisseur de fumée si ce n’est pas déjà fait, puisqu’il s’agit d’un appareil permettant d’assurer la sécurité de votre résidence.

Pour davantage d’informations, nous vous invitons à prendre connaissance du reste de notre site et de nos articles. Ou encore, visitez-nous en boutique pour parler à l’un de nos professionnels qualifiés. Notre équipe se fera un plaisir de vous guider par rapport à l’entretien de votre appareil ou encore pour vous aider à faire un choix éclairé lors de votre prochain achat.

Lundi au Mercredi : 8h30 à 17h00 - Jeudi : 8h30 à 17h00 - Vendredi : 8h30 à 17h00
- Samedi : 9h00 à 16h00 - Dimanche : sur rendez-vous - (Entrepôt fermé le jeudi soir et samedi)

Aujourd'hui : 8h30 à 17h00Voir toutes les heures d'ouverture